KANVA_7_Planche1_ElevationOuest.jpg
KANVA_6_Planche1_ElevationSud.jpg
KANVA_12_Planche1_SchemaConcept2.jpg
KANVA_23_Planche3_PerspExt3.jpg
KANVA_3_Planche1_PerspExt2.jpg
KANVA_16_Planche2_PerspInt3.jpg
KANVA_14_Planche2_PerspInt1.jpg

Finaliste dans le cadre du concours d’architecture pluridisciplinaire de la Bibliothèque du Plateau, l’équipe constituée des firmes KANVA + Perkins & Will, a proposé une vision fondée sur les particularités urbaines du site. S’intégrant au quartier florissant du Plateau de Gatineau, le nouveau bâtiment offre à ses usagers un lieu de rencontre et de partage. 

Le concept favorise les échanges entre les pôles communautaires et les pôles minéraux et naturels de la ville. La nouvelle bibliothèque tend à être réfléchie comme une continuité du paysage, absorbant ses composantes et les magnifiant pour créer un bâti en continuité avec son contexte géographique et social. La proposition favorise l’interpénétration de ces composantes, formant ainsi un métissage de l’espace urbain. Par un geste topographique simple, celui de soulever le parc pour y glisser une portion du programme, différentes percées visuelles vers les espaces verts sont créées depuis la bibliothèque favorisant une circulation dynamique avec l’espace urbain adjacent. 

Axée sur le développement d’un espace d’échange, la Bibliothèque du Plateau correspond à la notion de troisième lieu, symbole de rencontre et de cohésion sociale. Trois grands axes programmatiques structurent la nouvelle bibliothèque : un lieu de vie communautaire, des laboratoires centrés sur la création et l’innovation et des espaces d’activités jeunesse. Par sa facture moderne et innovante, la proposition pour la Bibliothèque du Plateau constitue un pas important pour la démocratisation des technologies, offrant des services diversifiés au sein d’espaces ouverts et actuels. 

 

Seeking to promote sensitive architecture, through forms that complement and enhance the site rather than pushing for an iconic beacon for the sake of visibility, the Plateau Library was developed as a response to the various forces acting upon the site, catalyzing the existing dialogue.  The organization is therefore derived from circulation and occupation studies, in an effort to anchor the building within its setting and make it an active participant in community life. 

Interior spaces also integrate the notion of dialogue, dissolving traditional separations between programmatic elements and giving way to smooth transitions which favour interaction, be it between users themselves or between users and staff. 

The project’s original concept was borne out of the opposing forces shaping the site and its immediate surroundings. The defining architectural gesture, consolidating these opposing zones, is that of spatial overlap, characterized by an accessible green roof, gently lifting up from the South-West corner to reach its peak at the North-East, where it projects beyond the main entrance to offer shelter from the elements. This simple, easily identifiable morphology allows for a multitude of planning, integration and site strategies to take shape naturally. The building’s footprint, though it covers the majority of the site, blends into its surroundings and smartly creates an exterior amphitheatre, opening onto the park.